mercredi 16 mars 2016

                                        
                  LA CITÉ D'AIRAIN / Insilico

                              Livre audio de Christine Deviers Joncour avec voix de l'auteur

http://www.audible.fr/pd/Romans/La-Cite-dAirain-Livre-Audio/B00NXRBQG4/ref=a_search_c4_1_4_srTtl?qid=1449756022&sr=1-4

Que faire quand la vie ne se limite qu’à l’obscurité et les méandres inhumains de la cité d’Insilico ? Le rêve serait-il l’unique échappatoire ?
« Le rêve est une seconde vie, disait Gérard de Nerval. Je n’ai jamais pu percer sans frémir ces portes d’ivoire et de corne qui nous séparent du monde invisible »


Dans ce roman, Christine Deviers Joncour nous fait franchir ces portes avec « des mots qui arrivent alors que l'on ne les attend pas, ses mots qui parlent et qui peignent la vie, ses mots qui pleurent, qui aiment aussi. Des mots de guerre et de naissance, des mots d’amour et de tristesse. Des mots qui cassent et reconstruisent, ceux de l’ombre et du soleil. Ceux de la vie ! » Et tout au long de l’histoire on peut se demander où est le réel et où est l’imaginaire ? La plus parfaite illusion d’un monde vaut la réalité mais à la condition d’en ignorer la nature. Entre ces deux mondes un homme et une femme vont s’aimer et souffrir aussi.

« A travers cette fiction, si vous êtes un peu perspicace, vous découvrirez que je ne suis pas si loin de la réalité aujourd’hui ! Rien de ce que j’avance n’est au hasard. Loin de la science-fiction bien que cela pourrait y ressembler un peu. Lisez entre les lignes…

Je parle aussi d’amour et de la magie de la vie. Si l’humanité est entre les mains d’ogres qui l’entraînent à sa perte, je suis certaine qu’un jour l’homme réussira à bâtir un monde plus juste, plus humain et plus digne avec des valeurs (autres que la course au fric et au pouvoir) qui permettront enfin de vivre ensemble en bonne harmonie et contribueront à la paix. »CDJ

vendredi 4 mars 2016


                               AIDE AU DONBASS


 "On a acheté 120 plaques de tôle ondulée pour 2 familles dont les maisons ont été très abîmées par des pilonnages Ukrainiens.



Ceci grâce à l'argent issu de la vente des dessins de Christine Deviers Joncour"Svetlana Kissileva



Acheteur : Wladimir W. Prince Bariatinsky (parmi grands donateurs pour le secours à la population du Donbass.) Merci!!!