mardi 13 janvier 2015

"C'est un procédé vieux comme le monde d'inventer des ennemis intérieurs imaginaires comme les nazis, ou de les grossir, comme c'est le cas actuellement , en les amalgamant à l'ensemble des musulmans, en occultant les politiques,en l'occurrence libérales qui expliquent pour une grande partie l'émergence de ces terroristes : la misère, la stigmatisation, sont un terreau pour tous les fanatismes. Les fous furieux qui veulent instaurer la charia sont les pires ennemis des musulmans et de très bons serviteurs des oligarchies. .
L'oligarchie en place doit se frotter les mains et nul doute que les oligarchies européennes vont vendre au bon peuple de façon insidieuse les "idées" nauséabondes et mensongères sur un prétendu choc des civilisations, pour faire oublier qu'ils sont eux les prédateurs et s'accaparent les richesses créées par leurs populations..."