dimanche 8 mars 2015

Le repos de la guerrière.
Me voilà, fatiguée et fragile....
Me voilà, épuisée et à bout de souffle...
Me voilà, arrivée à la croisée des chemins, là où jamais je ne pensais un jour arriver.