jeudi 29 septembre 2016



                                                   LA CITÉ D'AIRAIN   
                                                                  In Silico
                               Christine Deviers Joncour

 Première version audio avec voix de l'auteur avant édition papier

                                               Recording CROSS STUDIO/ Norway

Présentation Site web: http://christinedeviersjonc.wixsite.com/christine-dj/page2

iTuneshttps://itunes.apple.com/us/audiobook/la-cite-dairain.-in-silico/id923523270

Amazon Audiblehttp://www.audible.fr/pd/Romans/La-Cite-dAirain-Livre-Audio/B00NXRBQG4/ref=a_search_c4_1_4_srTtl?qid=1449756022&sr=1-4

Interview:

Parlez nous de ce nouveau roman  CITÉ D'AIRAIN / IN SILICO

Juste une précision : Le terme « in silico » est un terme utilisé en informatique et bio informatique.
Aucune référence à mon expérience personnelle passée, contrairement aux autres livres. 
Et c’est sans doute travers la fiction que je me sens plus libre.  Forte de mon expérience, de ce que j’ai vécu pendant quelques années si proche du pouvoir, il y avait des choses que j'avais envie  d’évoquer.  
Dans l’histoire deux lieux se chevauchent : D’une part une ville futuriste, inhumaine et expérimentale très cruelle pour les citoyens et de l’autre, le pays des rêves pour survivre pour inventer une autre vie possible dans une sorte de réel imaginaire.
Et tout au long de l’histoire on peut se demander où est le réel et où est l’imaginaire ? La plus parfaite illusion d’un monde vaut la réalité mais à la condition d’en ignorer la nature…  Entre ces deux mondes un homme et une femme vont s’aimer et souffrir aussi.

Regardez ce que nous vivons au quotidien : les libertés sont grignotées chaque jour davantage, les interdictions en rafale. Le peuple devient du bétail manipulé, sans bientôt plus aucun libre arbitre. La crise, le chômage et tout ce qui en découle. Les angoisses et la tristesse, la peur du lendemain et d’un futur sombre.
Que nous reste-t-il ? Rêver ? Oui sans doute. Là on ne peut nous le prendre, ni le taxer, ni nous l’interdire !. Et c’est gratuit !
Chimère, utopie ?  Gérard de Nerval disait  « Le rêve est une seconde vie …» Pourquoi pas ? Que risquons-nous ? Et souvent les rêves deviennent réalité…
Dans tous les cas,  c’est là quelque chose d’insondable qui imprègne toutes choses de sublime. Et quelquefois ce qui est de l’ordre du sublime devient visible.

Rêvez-vous  souvent?

J’ai appris pour ne pas sombrer. Et depuis j’ai vécu des choses si douloureuses et cruelles pendant quatorze années, que j’ai fini par me construire une bulle pour survivre et me protéger. Là, sont mes rêves. Le monde tel que je voudrais qu’il soit. L’écriture participe de ce processus. Dans ce roman j’ai mis ma souffrance, ma rage devant l’injustice et l’inhumanité de la part d’une caste, le manque de respect vis à vis des peuples pris en otage et de notre planète souillée.


Vous dépeignez là une ville Insilico tout à fait monstrueuse où l’humain n’a pas sa place…  Seriez-vous toujours guerrière ? Ce livre ne serait-il pas un peu révolutionnaire ?

A travers cette fiction, si vous êtes un peu perspicace, vous découvrirez que je ne suis pas si loin de la réalité aujourd’hui! Rien de ce que j’avance n’est au hasard. Loin de la science-fiction, bien que cela pourrait y ressembler un peu. Lisez entre les lignes.
Mais je parle aussi d’amour et de la magie de la vie et je garde espoir. Si l’humanité est entre les mains d’ogres qui l’entrainent à sa perte, je suis certaine qu’un jour l’homme réussira à bâtir un monde plus juste, plus humain  et plus digne  avec des valeurs (autres que la course au fric et au pouvoir).. qui permettront enfin de vivre ensemble en bonne harmonie et  contribueront à la paix.
CDJ / YC